01 69 85 36 59

La compétition professionnelle a changé. Tous secteurs confondus, la technologie est désormais déterminante dans la réussite des entreprises. Dans ce contexte, la transformation numérique s’est donc imposée comme un impératif pour les organisations nées avant la révolution digitale face à leurs homologues modernes.

Transposé au monde de l’entreprise moderne, cette fameuse citation de Darwin revient à dire : « s’adapter ou mourir ».

Voilà tout l’enjeu de la transformation numérique pour la survie des entreprises dites historiques (comprendre : celles reposant sur des systèmes informatiques anciens).

Omniprésente dans nos vies, la technologie a non seulement bouleversé les usages des consommateurs mais les a aussi rendus très exigeants. La simplicité, la rapidité et l’adéquation entre les attentes des clients et l’offre d’une entreprise sont maintenant des éléments clés face à une concurrence féroce.

Cela, les entreprises digital natives l’ont bien compris.

Très agiles, elles peuvent innover rapidement et tirer profit des données pour comprendre (voir anticiper) les besoins de leurs clients. Grâce notamment à un SI performant, elles assurent une expérience utilisateur qui satisfait leurs attentes et favorise les chances de les fidéliser.

Les entreprises historiques, elles, doivent investir dans leur modernisation au risque d’être dépassées et de mourir. Un constat d’autant plus actuel en ces temps de crise sanitaire, où l’adaptation et la réactivité sont des atouts essentiels au business.

Est-ce un grand chamboulement ? Oui. Mais le jeu en vaut la chandelle, comme le démontre l’infographie ci-dessous.

Les chiffres qu’elle expose (ainsi que ceux qui se trouvent encore en dessous) nous rappellent à quel point la modernisation du SI, véritable centre névralgique du business, est bénéfique à tous les niveaux de l’entreprise.

Cette infographie vous a intéressé ? Partagez-la sur vos réseaux via les boutons de partage sur votre gauche !


Pour aller plus loin :

D’ici 2023, les dépenses consacrées aux technologies et aux services qui permettent la transformation numérique dans le monde devraient s’élever à 2,3 trillions de dollars américains. (IDC) Cela représente plus de la moitié de toutes les dépenses en technologies de l’information et des communications (ICT).

Le marché de la transformation numérique devrait connaître un TCAC (taux de croissance annuel composé) de 22,7 % à partir de 2019 pour atteindre 3 294 milliards de dollars en 2025. (Research and Markets).

Au moins 90 % des nouvelles apps d’entreprise inséreront une technologie d’IA dans leurs processus et produits d’ici 2025. (IDC)

89 % des organisations ont prévu d’adopter une stratégie commerciale axée sur le numérique. (IDG)

42 % des PDG ont entamé la transformation numérique de leur entreprise. (Gartner)

Avant même la conférence Covid-19, 70 % des entreprises déclaraient avoir mis en place une stratégie de transformation numérique ou y travailler. (Zdnet)

Pendant la pandémie de 2020, on a constaté une augmentation de 15 % de l’utilisation des outils numériques de soutien à la santé par les consommateurs. 37 % des consommateurs sont très susceptibles d’utiliser la télésanté à l’avenir. (McKinsey)

Les entreprises qui privilégient le numérique ont 64 % plus de chances d’atteindre leurs objectifs commerciaux que leurs homologues. (Adobe)

84 % des cadres interrogés par la Harvard Business Review s’accordent à dire que de nouvelles opportunités commerciales apparaissent à mesure que leur organisation se transforme numériquement. (RedHat)

Les entreprises B2B de haute technologie ont signalé une réduction des coûts de 10 à 20 % et une croissance des revenus de 10 à 15 % grâce à la transformation de leurs processus d’expérience client. (McKinsey)

La transformation numérique et l’accent mis sur l’expérience client peuvent générer une augmentation de 20 à 30 % de la satisfaction client et des gains économiques de 20 à 50 %. (McKinsey)

LinkedIn
Share This